Accueil / GICA dans la presse / El Moudjahid
LA CIMENTERIE D’AÏN EL KEBIRA PRODUIRA PLUS DE 3 MILLIONS DE TONNES/AN FIN 2016

 

Parmi les grands projets qu’a visités le Premier ministre, la cimenterie d’Aïn El Kebira — avec actuellement la réalisation d’une deuxième chaîne, sur ce même site, à l’effet d’augmenter la capacité de production et couvrir ainsi les besoins croissants exprimés en la matière — qui constitue indéniablement un acquis d’envergure.

Un acquis d’autant plus important que cette cimenterie, qui date des années soixante-dix, a pu, grâce à la volonté de ses cadres et travailleurs, relever bien des défis et arriver même à dépasser la capacité nominale de 1 million de tonnes et la porter à 1.300.000 tonnes actuellement, couvrant ainsi les besoins des nombreux chantiers initiés au titre des différents programmes de développement et au-delà du volet inhérent à la production réaliser aussi des ratios de gestions qualifiés d’excellents.

Aussi et pour porter sa capacité de production annuelle de ciment de 11,5 millions de tonnes actuellement à 23 millions de tonnes par an, le groupe GICA (Groupe Industriel des Ciments d’Algérie) a consenti des investissements forts pour l’extensiondes capacités des cimenteries en exploitation et la réalisation de nouvelles cimenteries.

C’est dans ce cadre que s’inscrit l’extension de la cimenterie d’Ain El Kebira, dont le chantier à été inspecté par Abdelmalek Sellal et qui, dès la date de son achèvement prévisionnel prévu pour le mois de septembre 2016, permettra d’apporter une production supplémentaire de 2 millions de tonnes pour porter la production globale de cette cimenterie à plus de 3,3 millions de tonnes.Un investissement de choix qui aura nécessité une enveloppe de 32.075.849.080 DA et fait partie d’un programme d’extension qui touche aussi les 3 autres cimenteries : Chlef, Beni Saf et Zahana, pour une production supplémentaire de 7.500.000 tonnes pour les quatre cimenteries.

L’extension de la cimenterie d’Ain El Kebira qui aura pour effet de couvrir les besoins nationaux et réduire l’importation de ce produit, induira des impacts socioéconomiques importants avec la création de 1.850 emplois, dont 360 directs, soit une augmentation au niveau du chiffre d’affaires, de la valeur ajoutée et produira un excédent brut d’exploitation.

Un projet nouveau doté d’une conduite automatisée des équipements, un système de contrôle qualité et un dépoussiérage par filtres à manches avec la réduction des consommations spécifiques énergétiques.

Le programme mis en œuvre par GICA concerne aussi la réalisation de 3 nouvelles autres cimenteries d’une capacité de 4 millions de tonnes de ciment à Oum El Bouaghi, Bechar et El Bayadh.

Artcile par: F. Zoghbi
Publié dans: El Modjahid – Quotidien national d’information 
Edition: N°15623