Accueil / Actuaité / Batimatec 2015 : Nécessité de création d’une banque dédiée au BTPH (Confédération Algérienne du Patronat)

 

Boualem M'rakech, président de la Confédération algérienne du patronatLe président de la Confédération Algérienne du Patronat (CAP) Boualem M’rrakech a estimé que la création d’une banque pour l’accompagnement des entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTPH) est une condition sine qua non pour la promotion de l’outil national de production.

“Le système financier doit suivre la démarche des pouvoirs publics visant à promouvoir les entreprises du BTPH, créatrices de milliers d’emplois, en vue de leur permettre de prendre en charge la commande publique dans ce secteur et de jouer un rôle important dans le développement économique du pays”, a-t-il avancé, lors d’une rencontre sur la valorisation de la production nationale organisée en marge du 18e Salon international “Batimatec 2015”.

De l’avis de M.M’rrakech, l’outil national de production est en mesure de contribuer, au même titre que les entreprises étrangères, à la réalisation des programmes de construction inscrits dans le plan quinquennal (2015-2019) si toutes les conditions sont réunies.

Parmi ces conditions, il a cité la disponibilité des matériaux de construction, la formation de la main d’œuvre qualifiée dans les métiers du bâtiment, l’élaboration d’études appropriées des projets ainsi que la mise en place d’un système “efficace” d’accompagnement bancaire.

Le président de la Confédération Algérienne du Patronat a recommandé aussi la mise en place d’un mécanisme de concertation regroupant les principaux acteurs intervenant dans le secteur pour débattre des problèmes des entreprises de réalisation et proposer une démarche consensuelle visant la modernisation et le développement de cette activité.