Accueil / Actuaité / Batimatec 2015 : « les bétons, solutions locales pour la construction »
Des professionnels appellent au renforcement du contrôle de conformité du béton prêt à l’emploi

 

BATIMATEC 2015

Des professionnels du secteur des matériaux de construction ont mis en avant l’importance  du contrôle de conformité dans la production du béton prêt à l’emploi (BPE) pour garantir la réalisation de constructions solides et minimiser les dégâts des catastrophes naturelles.

“Il ne suffit pas d’appliquer une formulation susceptible de conduire à un bon résultat dans la production du BPE mais il faut encore le prouver par le contrôle de conformité de ce produit en respectant notamment la norme NF En 206-1”, a précisé Rachid Amellal, ingénieur au sein du Centre d’études et services technologiques de l’industrie des matériaux de construction (CETIM).

Cette norme, qui constitue une évolution importante dans la manière de fabriquer et de contrôler les bétons au service de la qualité, exige notamment un dosage approprié en ciment et définit les types et les quantités de granulats et adjuvants nécessaires pour sa production, a-t-il expliqué, lors d’une journée sur les bétons, solutions locales pour la construction, organisée en marge du salon international du bâtiment et des matériaux de construction “Batimatec 2015”.

L’utilisation du BPE permet un approvisionnement mieux adapté pour le chantier, l’amélioration de la productivité ainsi que la ponctualité des livraisons, a ajouté ce cadre du CETIM, filiale du groupe industriel public des ciments d’Algérie (GICA).

Le séisme, qui a frappé la ville de Boumerdes en mai 2003 et causé la mort de milliers de personnes, a révélé que les bétons employés dans les constructions contenaient une trop grande quantité de sable, alors que ces bétons devaient être constitués essentiellement de granulats, a déploré pour sa part, Ahmed Belal, cadre au CETIM.

Il a préconisé, dans ce cadre, le renforcement des opérations de contrôle au niveau des centrales à béton ainsi que la certification des matériaux de construction pour une meilleure qualité des constructions.

A rappeler que le  BPE est le nouveau créneau du groupe GICA, spécialisé jusque là dans la production du ciment et du granulat, un produit essentiel pour la fabrication du BPE.

Le groupe a consacré un  investissement de 7,2 milliards de DA pour la  réalisation de 16 stations de BPE dont 13 fixes pour une production de 230.000 m3/an chacune, et 3 mobiles d’une capacité de 166.400 m3/an chacune.

La 18e édition de « Batimatec »  a accueilli quelque 1.200 exposants dont 640 étrangers venus de 26 pays. Lors de cette manifestation, les cadres de GICA ont animé des conférences-débats portant notamment sur la qualité des produits rouges : contrôles et normes, le contrôle de la qualité des bétons ainsi que la fabrication des bétons prêt à l’emploi.